L'assurance maison, ce qu'il faut savoir

On souhaite tous s'assurer une protection optimale, et entre les garanties minimales obligatoires à souscrire et les garanties optionnelles à sélectionner, faire son choix en matière d'assurance habitation n'est pas toujours facile ! Retrouvez quelques informations utiles pour vous aider à vous y retrouver et choisir l'assurance maison qui va correspondre à vos besoins.

L'assurance maison, est-elle obligatoire ?

L'obligation de souscrire une assurance maison va dépendre de votre statut et celui de votre logement. Propriétaire occupant ou non occupant d'une maison en ou hors copropriété, venez découvrir ce qu'il faut savoir pour faire votre choix en matière d'assurance maison.

Propriétaire d'une maison ?

un couple qui danse dans la cuisine

Il est donc fortement recommandé de souscrire une assurance habitation couvrant à minima votre responsabilité civile et celle des membres de votre foyer (conjoint, enfants…) pour garantir les dommages causés à des tiers ainsi que des garanties telles que : incendie, explosion, dégât des eaux… pour couvrir les préjudices de votre bien.

Propriétaire occupant d'une maison au sein d'une copropriété

En tant que propriétaire occupant de votre maison au sein d'une copropriété, selon la loi Alur, vous devez répondre à une obligation d'assurance minimale, en souscrivant une garantie de responsabilité civile. En plus de la loi Alur, cette assurance sera imposée par la copropriété.

La responsabilité civile propriétaire occupant couvre en cas de sinistre provenant de votre partie privative (votre maison, garage…) ayant occasionné des dommages à des voisins ou des tiers et/ou pour les dommages causés aux parties communes de la copropriété.

Nous vous recommandons toutefois de compléter cette garantie obligatoire en souscrivant une assurance multirisques habitation afin de couvrir les sinistres qui pourraient affecter votre maison. Vous pourrez ainsi protéger votre logement en cas de dégât des eaux, incendie, tempêtes… et souscrire des garanties telles que le vol, vandalisme, bris de vitres pour être protégé de manière optimale, à vous de personnaliser en fonction de vos besoins.

une main qui remet les clés

Si votre maison est destinée à la location, votre locataire doit souscrire une assurance pour les risques locatifs afin de couvrir les dommages causés à votre logement par un incendie, un dégât des eaux ou encore une explosion. Et si votre locataire ne répond pas à cette demande, vous pouvez souscrire vous-même à une assurance pour couvrir ces risques et inclure le remboursement de la prime d'assurance dans le loyer (sous conditions : voir loi Alur).

⚠️ Attention, les parties immobilières ne sont pas toujours garanties par le contrat d'assurance de votre locataire, nous vous recommandons donc fortement de souscrire une assurance propriétaire non occupant pour être certain d'être bien couvert en cas de sinistre.
Pensez également à couvrir vos biens mobiliers si votre location est meublée. Nous vous recommandons également de souscrire une garantie de responsabilité civile propriétaire non occupant pour garantir les dommages causés par votre logement à vos locataires, voisins ou à des tiers.

Propriétaire non occupant d'une maison au sein d'une copropriété

En tant que propriétaire non occupant de votre maison au sein d'une copropriété, selon la loi Alur, vous devez répondre à votre obligation d'assurance minimale, en souscrivant une garantie de responsabilité civile. En plus de la loi Alur , cette assurance sera imposée par la copropriété. En plus de la loi Alur, cette assurance sera de toute façon imposée par la copropriété.

La responsabilité civile PNO (propriétaire non occupant) permet de garantir votre responsabilité vis-à-vis de vos locataires, voisins ou tiers en cas de dommages causés par un sinistre de votre bien immobilier. Cette garantie est obligatoire que votre maison soit vacante, à la location ou occupée à titre gratuit.

Nous vous conseillons également de souscrire une assurance propriétaire non occupant avec des garanties et options complémentaires comme par exemple la prise en charge de votre capital mobilier (dans le cas d'une location meublée) ou encore la perte de loyer à la suite d'un sinistre rendant votre logement inhabitable… De plus l'assurance PNO vous permet également de couvrir votre maison si elles est vacante (même temporairement), alors assurez-vous d'être bien couvert, peu importe la situation.

Notez également que l'assurance PNO est complémentaire des assurances souscrites par le syndic de copropriété et l'assurance de votre locataire, prenez le temps de bien regarder ce que chaque contrat inclus afin de limiter les doublons de garanties.

Même quand elle n'est pas obligatoire, l'assurance habitation est "fortement" recommandée pour assurer vos biens et surtout votre responsabilité civile dans votre vie de tous les jours. Chez Klian, nous vous proposons des assurances adaptées à vos besoins !

Locataire d'une maison ?

agent immobilier que fait vititer à un couple

Par contre cette assurance ne couvre pas les dommages causés aux voisins et/ou tiers. Elle ne couvre pas non plus les dégâts que pourraient subir vos biens personnels se trouvant à l'intérieur de la maison.
Soyez donc très vigilant au moment de souscrire votre assurance locative, et protégez vous bien ! Il existe des garanties complémentaires permettant de couvrir les dommages créés aux voisins et/ou tiers (nom de la couverture), mais aussi pour protéger vos biens (multirisque habitation).

En revanche, cette assurance ne couvre pas les dommages causés aux voisins et/ou tiers. Elle ne couvre pas non plus les dégâts que pourraient subir vos biens personnels se trouvant à l'intérieur de la maison.
Soyez donc très vigilant au moment de souscrire votre assurance locative, et protégez vous bien ! Il existe des garanties complémentaires permettant de couvrir les dommages créés aux voisins et/ou tiers (nom de la couverture), mais aussi pour protéger vos biens (multirisque habitation).
Vous devez être en mesure de prouver au propriétaire de votre maison que vous l'avez assuré au moins contre les risques locatifs. Cela se fait à l'entrée dans le logement, et généralement une fois par an au renouvellement du contrat et sur demande du propriétaire. Sans cela, il sera dans son bon droit s'il décide de résilier le bail ou s'il souscrit cette assurance pour vous.
À noter, que si votre propriétaire souscrit pour votre compte, il doit vous en informer par recommandé avec avis de réception. Cette démarche étant entamée vous ne pouvez vous y opposer, et de son côté il ne peut plus résilier le bail. Vous disposez en revanche d'un mois pour souscrire vous-même à une assurance. Passé ce délai il en souscrira une à votre place qu'il paiera et vous en demandera le remboursement en rajoutant une ligne à votre quittance mensuelle. Il pourra d'ailleurs en augmenter le prix, sans excéder 10% du montant de la prime annuelle repartie sur les 12 mois.

S'assurer pour une colocation en maison ?

Tout comme un locataire standard pour un logement vide ou meublé avec un bail d'habitation, la maison doit être assurée au minimum contre les risques locatifs : incendie, explosion, dégâts des eaux.

Si vous louez une maison en colocation avec un bail commun, au moins un des colocataires doit être assuré contre les risques locatifs afin que l'obligation d'assurance soit respectée. En choisissant de souscrire un seul contrat, le nom de chaque colocataire devra être inscrit sur celui-ci car en cas de sinistre la responsabilité de chacun sera déterminée rapport à sa part du loyer. En cas de changement de colocataire cela n'est pas bloquant, tout comme vous préviendrez votre propriétaire et établirez un avenant au bail locatif, vous ferez de même auprès de l'assureur.

Si la maison est louée avec un bail par colocataire, il est possible que chaque colocataire prenne son propre contrat auprès de l'assureur de son choix. Si vous optez pour cette solution, nous vous conseillons tout de même de prendre vos contrats chez le même assureur afin limiter les risques de litiges en cas de sinistre.

Comme mentionné, en cas de sinistre survenu dans la maison la responsabilité de chacun sera engagée, il est important de tous vous couvrir avec la garantie responsabilité civile. Pour cela vous pouvez opter pour une Multirisque habitation et permettre ainsi aux colocataires une prise en charge des dommages matériels et corporels ainsi que les préjudices causés aux voisins et/ou tiers.

Il est parfois délicat d'imposer certaines options ou choix de couverture aux autres locataires, ou de se les voir imposer, on a parfois même tendance à laisser couler tant que le sinistre n'est pas à notre porte. Là est toute la complexité de l'assurance, bien se protéger en prévention. En cas de besoin personnel spécifique, optez pour une assurance individuelle. Vous pourrez ainsi par exemple couvrir vos biens et palier aux dégradations qu'ils pourraient accidentellement subir. Diverses options existent pour répondre précisément à vos besoins, alors soyez vigilant et prenez votre temps.

Nous vous conseillons tout de même de prendre vos contrats chez le même assureur afin limiter les risques de litiges en cas de sinistre.

En résumé, même quand elle n'est pas obligatoire, l'assurance habitation est “fortement” recommandée pour assurer vos biens et surtout votre responsabilité civile dans votre vie de tous les jours. Chez Klian, nous vous proposons des assurances adaptées à vos besoins !

Klian assurances, 100% en ligne :
Obtenez votre tarif !

trois points: gratuit, rapide, efficace